Biarritz barricadée pour la visite de Macron

Le président de la République française est arrivé à Biarritz sous un important dispositif de sécurité. Une visite à laquelle plusieurs médias locaux n’ont pour le moment pas eu accès. Après un déjeuner avec des élus locaux, le président fera un tour des infrastructures prévues pour recevoir le sommet du G7, entre le 24 et le 26 août.

Mediabask|17/05/2019 14:31|0 commment
Guz_macron_bobedme102
Le président français est arrivé vers 13h15 à la Mairie de Biarritz. ©Bob EDME

Voitures et piétons bloqués, coffres fouillés… D'importantes mesures de sécurité ont été mises en place à Biarritz ce vendredi 17 mai pour la visite de Macron. Un déplacement qui n’a été confirmé qu'à 6h30 ce matin par la préfecture du département.

Malgré des demandes répétées de la part de MEDIABASK auprès des services de presse de l'Elysée et de la préfecture, notre média n'a pu approcher le président de la République, lors de son arrivée à l'aéroport de Biarritz comme pendant sa promenade matinale au phare avec le maire de Biarritz, Michel Veunac. Notre concurrent Sud Ouest, qui "pourrait [nous] passer ses articles si [nous] le souhait[ions]", selon les mots employés par le service presse de l'Elysée, a été accrédité.

Après sa promenade en bord de mer, le président français est arrivé vers 13h15 à l'Hôtel de ville. Des militants de la République en Marche (LREM) l’attendaient et en ont profité pour prendre des selfies. Loïc Corrégé, responsable LREM et François Bayrou, maire de Pau, étaient présents.



A l’intérieur de la mairie, les élus locaux, tels que le président du Département Jean-Jacques Lasserre, les trois députés, Florence Lasserre, Vincent Bru et Denise Saint-Pé et la sénatrice Frédérique Espagnac l’ont accueilli. Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne et président de la Communauté d'agglomération Pays Basque, et Claude Olive maire d’Anglet étaient également présents lors du déjeuner de travail improvisé à la mairie.

Plusieurs Gilets jaunes ont essayé de s'approcher du lieu, mais ils ont immédiatement été éloignés par les forces de l’ordre, en nombre très important. Un rassemblement appelé par le collectif anti-G7, LAB, les Gilets jaunes et Euskal Herria Bai est organisé à 18 heures place Clémenceau, à quelques mètres du Casino Bellevue où Emmanuel Macron tiendra une conférence de presse.

 

RELATED NEWS