Une démission sous tension pour le ministre basque de la Santé

Après des mois de tourmente politique suite au cas des concours truqués, le Gouvernement basque a annoncé le jeudi 14 mars la démission du ministre de la Santé Jon Darpón. 

MEDIABASK|18/03/2019 06:30|0 commment
Darpon
Les déclarations des accusés et des témoins ont été programmées pour la dernière semaine du mois de mai. (Raúl BOGAJO/FOKU)

Le scandale des concours truqués dans le système de santé basque a finalement provoqué la chute du ministre Jon Darpón. Le lehendakari a accepté sa démission et le nom de son successeur a été annoncé.

Dans la note qu’il a publiée, le Gouvernement basque remercie le ministre pour ses services mais aucune allusion n’est faite à l’affaire qui a vraisemblablement provoqué son départ. Au contraire, la gestion de Darpón est qualifiée d’"exemplaire et honnête" et les excellents indicateurs sanitaires de la Communauté autonome basque sont loués.

Le PNV, parti auquel appartiennent le lehendakari et le ministre sortant, a de son côté publié un communiqué très dur peu avant la démission. "Il n’est responsable de rien" et l’opposition aurait mené "une campagne de destruction (…), une stratégie pleine de mensonges, de manipulations et de tromperies dans le but de nuire à l’image du Gouvernement et du ministre Darpón".

La cardiologue Nekane Murga remplacera le ministre démissionnaire, en continuité avec la tradition de nommer un médecin à la tête du ministère de la Santé. Cependant, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste.

RELATED NEWS