Le Couvoir de la Bidouze devra attendre jusqu'au 5 juillet

Le tribunal administratif de Pau rendra sa décision sur l'affaire opposant le Couvoir de la Bidouze  à l'Etat français le mercredi 5 juillet prochain.

Mediabask|03/07/2017 13:15|0 commentaires
Guz_elb_prentsaurrekoa_elkarretaratzea_bidaxune_imiquelestorena03
ELB s'oppose à l'abattage des canes et canards du couvoir de la Bidouze.

La décision concernant le recours en référé déposé par le producteur de palmipèdes du Couvoir de la Bidouze de Bidache devra encore se faire attendre un peu. En effet, le tribunal administratif de Pau donnera sa décision mercredi 5 juillet prochain.

Ce lundi 3 juillet, le tribunal a examiné ce recours lors d'une audience. Chaque partie a campé sur ses positions sans faire de concessions, que ce soit l'avocate du producteur ou les services de la préfecture. Selon Panpi Sainte-Marie, porte-parole du syndicat ELB, le juge a été sensible aux "soucis économiques que subit le producteur". A voir quel sera le poids de l'argument sanitaire.

Pour rappel, l'Etat préconisait l'abattage des canards du Couvoir de la Bidouze, suite à l'épidémie de grippe aviaire qui avait frappé tout le sud-ouest de l'Hexagone. Au lieu de suivre cette décision, les paysans avaient préféré sauver leurs palmipèdes en les proposant à l'adoption. Un acte de résistance en quelque sorte.