Les plages de St Jean de Luz et Ciboure fermées pour une durée indéterminée

Dans la soirée d'hier, la citerne d'un agriculteur s'est fendue en deux, déversant plusieurs dizaines de mètres cubes d'azote dilué dans le ruisseau Untxin à Urrugne. L'Agence régionale de santé (ARS) a ordonné la fermeture des plages de la baie de Saint-Jean-de-Luz par mesure préventive.

Mediabask|16/06/2017 13:40|0 commentaires
St_jean_de_luz_la_baie_2_ot_saint-jean_de_luz
Des analyses régulières guideront les décisions à venir sur la réouverture des plages. © OT Saint-Jean-de-Luz

"Des poissons sont en train de mourir", c'est ce qu'ont rapporté ce matin des habitants à la maire d'Urrugne, Odile de Coral. Elle a été appelée en urgence hier soir vers 19 heures pour l'avertir que suite à la livraison de 37 m cubes d'azote dilué destiné à être épandu comme engrais sur les champs de maïs, la citerne de l'agriculteur s'est rompue en deux, déversant l'ensemble de son contenu dans le ruisseau tout proche. L'exploitation agricole concernée est située juste en amont du camping Larouletta. Des experts et des policiers se sont rendus sur place pour déterminer les causes de l'incident.

En attendant d'en savoir plus, l'ARS a fermé les plages de Ciboure et Saint-Jean-de-Luz. L'interdiction de se baigner est valable pour aujourd'hui, vendredi 16 juin, mais pourrait être reconduite à l'ensemble du week-end et impacter les nombreux plaisanciers qui avaient prévu de se rendre à la plage. Des prélèvements sont effectués à intervalles réguliers en plusieurs points afin de contrôler l'évolution de la pollution. Les résultats détermineront la décision de rouvrir les plages au public ou de maintenir l'interdiction. Eric Bourneaud, responsable à la communauté d'agglomération du Pays Basque, se veut rassurant : "Bien qu’ayant affecté la faune piscicole de l’Untxin, l’impact sanitaire de cette pollution sur les eaux de baignades est a priori peu élevé."

Photos : Surfrider Foudantion Côte Basque.