Un festival EHZ intimiste, pluriel et multidisciplinaire cette année

Pour sa 22e édition, le festival EHZ offre une pogrammation riche en diversité et en découvertes. Avec musique, conférences, arts de rue, pièces de théâtre et contes pour enfants au menu. Du 30 juin au 2 juillet, au château de Garroa de Mendionde.

Mediabask|28/04/2017 09:33|0 commentaires
Ehz_
Beaucoup de découvertes pour cette 22 ème édition du EHZ festival. ©DR

Malgré des difficultés économiques (un déficit supérieur à 100 000 €), grâce à une campagne de financement participatif (27 000 € euros ont été récoltés grâce à 348 donateurs) et au mécenat, le festival Euskal herria Zuzenean redonne rendez-vous à son public et autres curieux, du 30 juin au 2 juillet prochains. Une centaine de bénévoles sera mobilisée pour cette 22e édition.

Pas de grosses têtes d’affiche mais une programmation plurielle et multidisciplinaire dans une ambiance que les organisateurs veulent "intimiste" au château de Garroa, à Mendionde. Les choix ont été orientés "vers la découverte avec des artistes que l’on n’a pas coutume de voir au Pays Basque". Cela devrait être réussi avec les Argentins de Kumbia Queers, les Biscayens de Zea Mays, la rappeuse afro-américaine Aqua Naru et les Montréalais de Duchess Says.

Au-delà de la musique, l’EHZ festival proposera des conférences. Sur l’évolution politique en Irlande du Nord, avec l’auteur Liam O’Ruairc. Sur "résister, et après ?", avec le quartier Errekaleor de Gasteiz, la ZAD de Notre-Dame-de-Landes et la plateforme Eleak/Libre. Ou encore sur l’économie féministe, dans l’espace féministe Gune Ubela, où deux ateliers seront aussi proposés : un atelier pour déconstruire l’idéologie masculiniste et un atelier clown.

Enfin, cette année, une programmation spécialement pour les enfants (ateliers, spectacles participatifs et jeux) et une programmation arts de la rue (cirque, théâtre, danse, magie) animeront également ces trois jours. Programme complet et billetterie sur le site ehz-festibala.eu.