Les avocats de Bayonne en grève

La réforme de la carte judiciaire menacerait de fermeture le tribunal de grande instance de Bayonne et la Cour d’appel de Pau. Depuis mardi, les robes noires bayonnaises ont emboité le pas à leurs collègues palois et se sont mis en grève pour protester. 

MEDIABASK|2017/12/06 17:25|0 iruzkin
Gown-655355_1280
Les avocats de Bayonne ont laissé leurs robes au placard depuis mardi pour protester contre la réforme de la carte judiciaire. © Pixabay

Les avocats du barreau de Bayonne sont en grève depuis ce mardi matin et jusqu’au vendredi 8 décembre inclus. Ils demandent à l’instar de leurs confrères palois que "soient maintenus la Cour d’Appel de Pau et le Tribunal de grande Instance de Bayonne, garants d’une indispensable justice de proximité" dans la motion adoptée le 5 décembre dernier. 

Les avocats bayonnais ne comptent pas en rester là. Ils participeront à la "journée blanche" du 14 décembre pendant laquelle tous les Barreaux du sud-ouest s’arrêteront à la même date pour protester contre la réforme de la carte judiciaire. Une nouvelle assemblée générale est prévue le lundi 18 décembre, à midi. 

Ils sont 280 avocats à officier au barreau de Bayonne. Depuis mardi, des audiences ont été reportées. Le gouvernement doit présenter son projet de réforme de la carte judiciaire à la mi-janvier. Face aux alarmes suscitées par les premières annonces, la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a tenté d’être rassurante en affirmant "qu’aucun lieu de juridiction ne sera fermé". Mais les inquiétudes de transfert de compétence des tribunaux de province demeurent.