De l'Assemblée nationale, ils appellent à participer à la manifestation du 9 décembre

À trois jours de la manifestation de Paris pour défendre les droits des prisonniers basques, une délégation de parlementaires des Pyrénées Atlantiques et Anaiz Funosas, présidente de Bake Bidea, ont donné une conférence de presse à l’Assemblée nationale, ce mercredi 6 décembre.

Mediabask|2017/12/06 13:02|0 iruzkin
Dqwuhqixuaaj58q
Devant un parterre de journalistes, les parlementaires du Pays Basque et du Béarn ont de nouveau appelé à participer à la manifestation, à Paris. ©Bake Bidea

Devant un parterre de journalistes, cinq parlementaires du territoire, de tous les horizons politiques, ont voulu rappeler l’importance de la question des prisonniers et prisonnières basques et, de nouveau, ont appelé à un soutien large à la manifestation de ce samedi, à Paris.

De l’Assemblée nationale, les députés Vincent Bru (MoDem et apparenté) et Florence Lasserre David (MoDem et apparenté), ainsi que les sénateurs Frédérique Espagnac (PS), Max Brisson (LR) et Denise Saint-Pé (MoDem), ont demandé la fin du régime d’exception qui s’applique encore et toujours aux prisonniers basques.

Cette conférence de presse a été l’occasion de rappeler que 115 personnalités et 45 organisations ont signé le manifeste "Au risque de la paix". Parmi les nouveaux signataires, les Artisans de la paix peuvent compter sur l'appui de Frédéric Beigbeder, Jean-Pierre Mignard et Marie Lauge Fages.

En plus de l’ancienne Garde des Sceaux, Christina Taubira, qui s’était exprimée dans une vidéo il y a quelques jours, le député européen Alain Lamassoure, le président du MoDem François Bayrou et le Parti socialiste ont également exprimé leur soutien au processus de paix au Pays Basque.

ERLAZIONATUTAKO ALBISTEAK