Piscine olympique : épisode 4, saison 6

Après moult tergiversations et au grand dam des associations aquatiques, la municipalité biarrote vient d'enterrer le projet de piscine à Aguiléra.

Mediabask|2017/11/23 08:00|Iruzkin 1
Gar_veunac_bobedme102
Depuis trois ans de mandat, Michel Veunac s'est très souvent déclaré en faveur de la construction d'un bassin à Biarritz. ©Bob EDME

Cinquante mètres. Puis 25. Puis rien. Vendredi, le conseil municipal biarrot a rayé d'un trait de plume le projet de piscine à Aguiléra, promesse de campagne de l'équipe Veunac et sur lequel les clubs travaillent depuis maintenant six ans.
 
Raison invoquée* ? La construction d'un tel bassin, évalué à 6,5 millions d'euros, ne permet pas d'arriver à l'équilibre budgétaire sur le plateau d'Aguiléra. Pourtant, en mai dernier, lors d'une réunion publique consacrée au sujet, le maire, s'appuyant sur une étude cofinancée avec Anglet auprès des "meilleurs spécialistes de France", défendait la pertinence d'un tel équipement sur sa commune.
 
À l'époque, grosse déception côté clubs. Eux ferraillent pour voir aboutir leur projet de "waterman" – jeunes alliant pratique de la natation, du sauvetage et du surf jusqu'au plus haut niveau- et ont besoin pour ce faire d'un bassin de 50. Forts d'une pétition de 1 300 signatures, ils implorent le maire de se tourner vers l'agglomération pour financer "un projet précurseur et totalement absent du territoire".
 
Fin de non-recevoir : "L'agglomération a déjà d'autres piscines à financer (…) et je peux vous dire une chose, c'est que la piscine de 50 m, l'agglomération n'est pas prête d'en financer une (…). Et ce n'est certainement pas à Biarritz qu'elle accepterait qu'elle soit installée"**, déclare Michel Veunac.
 
C'est pourtant vers l'agglomération qu'il dit s'être tourné aujourd'hui, "sans que rien ne soit acté". Les clubs eux oscillent entre agacement et lassitude. Quant à Stéphanie Ricord, élue au sport qui a d'abord défendu le bassin de 50 puis celui de 25, elle était tout bonnement absente du conseil. Silence, on coule !
 
*2'33'50 dans l'enregistremen (Cliquez ici)
** 1'23'30 dans l'enregistremen (Cliquez ici)