La langue basque, un témoignage vivant de la naissance du langage

Dans son premier documentaire, Eugène Green s'intéresse à la langue basque au travers du regard de quatre jeunes basques. "Faire la parole" sortira le 15 novembre.

MEDIABASK|2017/11/07 10:35|0 iruzkin
Flp_visuel1
Le temps d’un été, Eugène Green a suivi quatre jeunes à travers le Pays Basque.

Le documentaire d’Eugène Green "Faire la parole" sortira en salle le 15 novembre prochain. Le temps d’un été, il a suivi quatre jeunes à travers le Pays Basque. "Entre quête identitaire et voyage spirituel, ces adolescents découvrent la force de la langue la plus ancienne d’Europe occidentale, affirmation particulière d’un territoire et d’une histoire", est-il expliqué dans le synopsis.

Eugène Green, qui en est à son premier documentaire, justifie le choix du titre. "Il y a beaucoup de choses fascinantes dans la langue basque, et une des choses qui m’ont frappé quand je l’ai étudiée, c’est que la façon la plus courante de dire parler, au lieu d’utiliser un verbe, est de dire 'Hitz Egin' ce qui signifie littéralement 'faire parole'. Et je pense que c’est un des éléments qui montre que la langue basque est un témoignage vivant de la naissance du langage."

L’intérêt du réalisateur pour le Pays Basque et ceux qui l’habitent existe depuis le tournage du "Monde vivant", réalisé en partie à Mauléon en 2002. "J’ai été séduit non seulement par la force et la beauté de la nature mais aussi par une civilisation rurale encore vivante. Progressivement, j’ai pris conscience de l’existence aussi d’une culture spécifique et originale, dont la clef de voûte était sa langue", indique Eugène Green dans sa note d’intention.

Le cinéma Le Sélect présente le film en avant-première le 9 novembre, à 20h30, en vo en euskara. Il sera également, le lendemain à la même heure, à Maule Baitha de Mauléon.