Le nom du gestionnaire de l’Hôtel du Palais sera bientôt connu

L’appel d’offre pour le contrat de gestion de l’Hôtel du Palais est clos. Sept à huit propositions ont été retenues par la société Socomix. Le nom du groupe hôtelier choisi sera connu dans les semaines à venir, indique le maire de Biarritz.

Caroline MALCZUK et Chloé REBILLARD|2017/11/03 18:10|0 iruzkin
Gar_veunac_bobedme101
Michel Veunac lors du point presse de ce vendredi matin, sur les chantiers de la Ville en cours. ©Bob EDME

"C’est bouclé." L’appel d’offre pour le contrat de gestion de l’Hôtel du Palais s’est clos le 31 octobre. Ce vendredi matin, le maire de Biarritz, Michel Veunac, a indiqué lors d’un point presse que "sept ou huit propositions" de groupes hôteliers ont été retenues.

Suite à des "négociations difficiles" avec le groupe canadien Four Seasons, entamées en 2015, la société propriétaire du palace Socomix avait rompu l’exclusivité de la négociation. Et ce, en juin dernier. Les exigences de Four Seasons en termes d’investissement dépassaient le plafond fixé à 50 millions d’euros.

Depuis, différents scenarii avaient été évoqués au sein du conseil d’administration de la Socomix. D’un côté, il y avait ceux qui souhaitaient la réouverture des discussions avec tous les partenaires potentiels, y compris ceux qui ne se situent pas sur la gamme grand luxe, et de l’autre ceux qui n’envisageaient pas de discussions hors des trois partenaires retenus au début de l’appel à projet. La preuve est que la première hypothèse, voulue par le maire, a bien été choisie.

Connu d'ici quelques semaines

Une autre pouvait se dessiner : celle de la vente. Mais c’était hors de question pour Michel Veunac. Il la balaye aujourd’hui du revers de la main. "Qu’est-ce que c’est cette stratégie ? Si on vend l’Hôtel du Palais, nous n’avons plus la main sur lui." Une idée insupportable pour l’édile qui parle du lieu comme d’une "locomotive pour le tourisme au Pays Basque". D’autant plus qu’il l’affirme haut et fort, "il se porte bien", au regard des chiffres d'affaires de 2016 et 2017.

Le nom du groupe hôtelier qui remportera le contrat de gestion sera connu d'ici quelques semaines. Le début des travaux de structure et d’embellissement, jugés nécessaires pour que l'Hôtel du Palais se conforme aux critères des palaces, est finalement prévu pour fin 2018. Tandis qu'en juin dernier, Michel Veunac les annonçait pour janvier prochain. Ce qui continue de laisser les 180 salariés dans l'incertitude. La réouverture est elle prévue pour le printemps 2020.

ERLAZIONATUTAKO ALBISTEAK