Le chiffre : 450 millions d'euros en moins pour les régions

L'annonce du Premier ministre Edouard Philippe lors du congrès de l'Association des régions de France (ARF) ce jeudi 28 septembre, à Orléans, a fait effet de douche froide.

Caroline MALCZUK|2017/09/29 15:55|0 iruzkin
Alain_rousset
Le président de la région Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset est très remonté contre le premier ministre Edouard Philippe. (Georges GOBET/AFP)

"C'est une décision incompréhensible, on est unanimes malgré nos différences" a exprimé Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, à France Bleu Pays Basque, de retour du congrès de l'Association des régions de France. Le discours du Premier ministre donné à Orléans, ce jeudi, devant les présidents de région, il l'a trouvé "aberrant" voire "provoquant".

Lui comme ses semblables se sont révoltés de la suppression annoncée d'une dotation de 450 millions euros promise aux conseils régionaux par le gouvernement précédent. "Nous avons trouvé dans le budget 2017 une série de promesses dont les financements n'étaient pas toujours garantis" leur a indiqué Edouard Philippe. Avant de justifier : "Il a fallu prendre des décisions."

Pour l'instant, le dialogue entre l'État et les Régions est rompu.