La traînière de Lapurdiko tient le cap

Lapurdiko Arraun Taldea se trouve en haut du classement alors qu’elle n’en est qu’à sa première saison de compétition. Ce week-end, elle participe à la régate de Pasaia.

Goizeder TABERNA|2017/08/05 09:10|0 iruzkin
Gar_trainiere_xubero_bobedme108
Lapurdiko Arraun taldea avait remporté le drapeau de Saint-Jean-de-Luz en juin. © Bob EDME

Le rêve des rameurs labourdins est en train de se réaliser. Magistralement. Non contents de participer à la "Liga", ils se sont placés dès le départ en haut du tableau. L’équipe de traînière Lapurdiko Arraun taldea (LAT), fraîchement mise à l’eau, a surpris ses concurrentes de la 3e division, appelée ARC 2, toutes originaires du Pays Basque Sud.

Avec 15,38 points, les Labourdins sont au coude à coude avec l’équipe de Pasaia, San Juan-Sumelec, qui a cumulé 15 points depuis la première régate célébrée dans la baie de Saint-Jean-de-Luz en juin. Ces derniers vont jouer à domicile, à leur tour, ce samedi (17h30) et dimanche (12 heures). Le suspens pourrait durer jusqu’au 26 août, jour de la dernière course.

"Depuis le départ nous sommes surpris par nos résultats. Maintenant, nous essayons de maintenir le niveau", confie Ainara Goñi, barreuse remplaçante luzienne. LAT est composée d’une vingtaine de jeunes rameurs issus de plusieurs clubs : Ur Joko de Saint-Jean-de-Luz, Ibaialde d’Anglet, Aviron Bayonnais et Société Nautique de Bayonne. Ensemble, ils ont mutualisé les moyens.

Certains ont déjà intégré des clubs de Gipuzkoa mais, en général, les Labourdins n’ont pas l’habitude de naviguer dans les eaux de la Ligue. Et en 2016, ils ont fait appel à Guillermo Somoano, l’entraîneur originaire de Pasaia, pour y parvenir. Il connaissait bien ce monde. Ainara Goñi aussi a pratiqué la traînière au Pays Basque Sud, à Errenteria.

Maintenant, ils aimeraient se maintenir en 3e division et pourquoi pas monter en seconde. Ils regardent aussi avec intérêt la "bandera" de la Concha, la course de référence. Ce sera une autre paire de manche. À Donostia, ils se contenteront de faire un bon temps face à des traînières issues de niveaux supérieurs.