Hôtel du Palais - saison 3 : la fin de l'exclusivité

Après avoir été sélectionné pour des négociations exclusives, Four Seasons vient de perdre cet avantage et concourrera avec d'autres groupes hôteliers, dans le cadre de l'appel d'offre pour la gestion de l'Hôtel du Palais de Biarritz.

Goizeder TABERNA|2017/06/20 15:25|0 iruzkin
Biarritzhoteldupalais1
L'Hôtel du Palais est actuellement géré par la Socomix.

Les négociations entre Four Seasons et la Socomix, société propriétaire de l’Hôtel du Palais, traînent depuis l'été 2015. Après avoir privilégié le groupe canadien de l'hôtellerie de luxe, le principe d’exclusivité vient d’être suspendu. Ce qui ouvre l’appel d’offre pour la gestion du palace à de nouveaux candidats.

La décision a été prise lundi par un vote serré. Huit membres du conseil d’administration de la Socomix ont voté pour, cinq contre et deux se sont abstenus. Sur les dix élus de la municipalité membres du CA, la majorité est opposée à cette délibération. Ce qui affaiblit le président de la Socomix et maire de Biarritz Michel Veunac, mis en difficulté par des membres de sa majorité.

"Je regrette que l’on soit sorti aussi vite des négociations", explique Guillaume Barucq alors que le projet de Four Seasons "était ficelé". Mais pour le maire de Biarritz, les exigences de la société canadienne en termes d’investissements seraient insupportables. Ils dépasseraient effectivement le plafond (50 millions d'euros) qu’avait fixé la Socomix, mais "ce projet rapporterait plus", rétorque G. Barucq. En 2016, le chiffre d'affaires de l'Hôtel du Palais était de 21 millions d'euros.

A présent, l’appel d’offre pour le contrat de gestion est relancé jusqu’au 31 octobre. D’ici là, de nouveaux candidats pourraient entrer dans la danse. Certains élus membres de la Socomix, veulent que les discussions se fassent avec les trois premiers candidats sélectionnés. Le maire, lui, souhaiterait ouvrir les négociations à d’autres groupes. Et on connaît son penchant pour Accor.

Les nouvelles conditions ne changeraient en rien le calendrier déterminé pour les travaux de rénovation et d'embellissement de l'établissement. Ils devraient débuter en janvier 2018, informe M. Veunac. Une façon de tranquiliser tout le monde et de tenter de montrer qu'il y a un pilote dans l'avion.