Lasserre, le nouvel Espagnac ?

Jean-Jacques Lasserre, très proche de François Bayrou, entend bien porter le dossier des détenus basques auprès du nouveau garde des Sceaux. 

Bénédicte SAINT-ANDRÉ|2017/05/17 15:54
Lasserre_bayrou_03
Jean-Jacques Lasserre et François Bayrou © Gaizka Iroz

On se souvient de la sénatrice Frédérique Espagnac qui avait la fameuse "oreille" de François Hollande. Et si le dossier des détenus basques n'a pas avancé dans le précédent quinquennat, elle dit avoir joué un rôle de facilitateur sur la question du désarmement d'ETA.

C'est désormais le sénateur MoDem Jean-Jacques Lasserre qui entend bien servir de courroie de transmission sur la situation des prisonniers basques, en vertu de la "relation facile et franche" qu'il entretient avec le nouveau ministre de la Justice François Bayrou.

"J'ai toujours été sensible à la situation des détenus, favorable au rapprochement et à la libération des détenus malades. Cette question est d'ailleurs intimement liée à celle du désarmement. Je n'ai pas compris que les deux volets aient été séparés. Dès mon premier entretien avec François Bayrou, j'aborderai de nombreux sujets dont évidemment celui-là. François Bayrou est un républicain. Il est humaniste et d'une grande sensibilité. Je sais qu'il entendra. Ensuite il y a la raison d'Etat".