La création d'entreprises pointe au vert

Le Pays Basque développe l'attractivité économique de son territoire. 2 632 nouvelles entreprises s'y sont implantées l'année dernière. 

Virginie Bhat|2017/05/16 18:05|0 iruzkin
Gar_cci_barometre_economie_garetta_baiona_imiquelestorena03
Le Pays Basque confirme son attractivité économique, se félicite André Garetta, président de la CCI de Bayonne. ©Isabelle MIQUELESTORENA

"Nous sommes en route vers un printemps économique", a relevé André Garreta, président de la Chambre de commerce et d’industrie Bayonne Pays Basque, ce matin tandis qu’il présentait le dernier baromètre économique en date du territoire.

Au Pays Basque tous les indicateurs économiques sont au vert. Et premier témoignage de ce dynamisme : une hausse des créations d’entreprise couplé à une baisse des radiations l'année dernière. Ainsi, d’un côté, ce sont 2 692 entreprises qui se sont créées en 2016, en hausse de 15,9% par rapport à l'année précédente. De l’autre, le nombre de radiations marque le pas : - 3% sur la même période. 1 539 sociétés ont ainsi disparu des radars. Résultat : l’économie basque compte 1 153 établissements supplémentaires.

C’est dans le secteur des services(1) que les créations sont les plus nombreuses. 1 226 nouvelles entreprises ont vu le jour (+19,3%) alors que dans la même année, 608 étaient radiées (-4,4%).

Le commerce a surfé lui aussi sur une belle embellie avec 732 nouveaux magasins (+22,4%). Un nouveau souffle insufflé, entre autres, par les grandes manoeuvres des centres commerciaux avec l’implantation d’Ametzondo, l’agrandissement du BAB2… A contrario, 303 boutiques ont baissé le rideau.

Qu’en sera-t-il cette année ? André Garreta qui a souvent tiré la sonnette d’alarme sur la menace de suréquipement commercial du territoire, note des perspectives incertaines dans le secteur. "Le gâteau n’est pas extensible", remarque-t-il. Sans oublier le projet des Allées Shopping dans les Landes. Le programme est toujours dans les tuyaux de son promoteur la Sodec, même si Auchan s’en est désengagé en novembre dernier.

Pour leur part, la construction et l’industrie ont aussi allumé leurs voyants au vert et présentent un solde positif entre création et radiation de leurs entreprises. Leurs rangs ont accueilli ainsi 108 établissement de plus pour le premier et 64 pour le second. Pour les prochains mois, le baromètre des entreprises affiche un certain optimisme pour la construction et dégage des perspectives plus encourageantes en 2017 que l’année précédente pour l’industrie. Une industrie qui profite d’un engagement de son territoire vers des technologies de pointe. C'est ainsi qu'Addimadour sera inauguré vendredi.

Enfin, c’est un bilan mi-figue mi-raisin pour l’agriculture. Si en 2015, onze nouvelles exploitations voyaient le jour, onze disparaissaient la même année. En 2016, 15 nouveaux agriculteurs ont investi la campagne basque alors que 14 fermaient leur ferme. D’un solde net passant de zéro à un d’une année sur l’autre, serait-ce un signe d'espoir ?

 

(1) Le secteur des services inclut tous les services à la personne et aux entreprises, banques, restauration, entreprises de nettoyage... pharmacies. Le secteur du commerce comprend les établissements de vente au détail, habillement, épicerie, bricolage... 

 

ERLAZIONATUTAKO ALBISTEAK