Jean-René Etchegaray : 'Je prendrai mes responsabilités'

Après l’annonce du désarmement total d’ETA le 8 avril, le maire de Bayonne et président de la CAPB se dit plus que jamais engagé dans le processus.

Bénédicte SAINT-ANDRE|2017/03/17 14:01
Guz_premiere_seance_communaute_agglo_basque_baiona_imiquelestorena37
Jean-René Etchegaray © Isabelle MIQUELESTORENA

« Par rapport à ce qu’est un processus de paix, nous sommes à un moment crucial et les élus ne doivent pas se défausser », déclare Jean-René Etchegaray. Le Monde a en effet annoncé que des élus et plusieurs centaines de personnes de la société civile « participeraient à une opération d’une ampleur inédite ce samedi 8 avril » pour aboutir au désarmement total d’ETA.

Le maire de Bayonne fustige par ailleurs le silence assourdissant du gouvernement français après la demande de 600 élus du territoire de s’impliquer dans le processus de désarmement, demande réitérée voilà trois semaines en tant que président de l’agglomération du Pays Basque.

« Je prendrai mes responsabilités. Dans cette affaire , les élus doivent être solidaires de la société civile. Je ne peux pour l’heure parler au nom l’agglomération même si je pense que ma position pourrait être la sienne », poursuit-il.  

Le prochain conseil exécutif de la CAPB se tient mardi. «Le sujet sera bien évidemment à l’ordre du jour ». Jean-René Etchegaray participe par ailleurs au forum sur le désarmement ce samedi à Biarritz.

ERLAZIONATUTAKO ALBISTEAK