Le PCF ne participera pas à la manifestation pour les détenus basques

Dans un communiqué, le Parti communiste français 64 a annoncé ne pas participer à la manifestation du 9 janvier en faveur des détenus basques.

Mediabask|2016/01/07 17:50|0 iruzkin

Le Parti communiste français (PCF) 64 a déclaré ne pas participer à la manifestation du samedi 9 janvier à Bayonne en faveur des droits des détenus basques et pour le résolution du conflit.

Pour les communistes, l'appel lancé par les collectifs Bagoaz et Sare "est axé sur la résolution du 'conflit basque', prenant comme référence la Conférence dite d'Aiete". Selon le parti, "la question des prisonniers dits 'basques', 'politiques', 'exilés', 'déportés' est une instrumentalisation d'un processus d'adhésion aux idées séparatistes".

Il ne considère pas la conférence d'Aiete comme "une référence" : "pour que justice soit faite pour toutes les victimes, nous pensons qu’ETA doit être désarmée et dissoute, et que l'on s'appuie sur le 'manifeste de Pampelune [daté de 2013 - voir document associé, ndlr.] pour une paix de mémoire et un vivre-ensemble pluraliste'". Le PCF 64 adopte la même position qu'Izquierda Unida du Pays Basque Sud, qu'ils ont rencontré en décembre dernier.

Dans leur communiqué, les communistes rappellent "que, sur la question des prisonniers détenus et condamnés en France, [leurs] parlementaires sont toujours intervenus pour qu'ils bénéficient d'un rapprochement familial (…). De même, les parlementaires communistes sont intervenus et continuent à intervenir pour que les prisonniers gravement malades soient libérés pour des raisons humanitaires".

C'est le premier parti à annoncer sa non-participation. Il fait ainsi bande à part, puisque mercredi 6 janvier 180 élus de tous bords politiques ont justement appelé à une participation massive.

ERLAZIONATUTAKO ALBISTEAK