Les syndicats demandent le rapprochement des prisonniers

Cinq organisations syndicales lancent un appel commun à manifester le 9 janvier dans les rues de Bayonne. Elles demandent ainsi au gouvernement français de s'engager dans le processus de paix au Pays Basque et prenne des mesures pour le rapprochement des prisonniers basques.

Mediabask|2016/01/06 12:10|0 iruzkin
Index
Une manifestation en faveur des prisonniers basques à Bayonne. © Bob Edme

Plusieurs syndicats du Pays Basque Nord, à savoir, la CFDT Pays Basque, LAB, la CGT territoriaux de Biarritz, la CGT Santé et action sociale, ELB, et l'Union Syndicale Solidaires lancent un appel commun à manifester le 9 janvier à Bayonne en faveur des droits des prisonniers basques. Ils relayent l'objet principal de la mobilisation : l'engagement des gouvernements dans le processus de paix et le rapprochement des détenus.

Dans un communiqué commun, les syndicats "demandent expressément au gouvernement français de s’engager en faveur de la paix en prenant les mesures qu’impose le contexte historique actuel : et en premier lieu, le rapprochement des prisonniers politiques basques de leurs familles”.

A ce sujet, les syndicats signataires rappellent que la ministre de la Justice française, Christiane Taubira, s'est montrée “favorable à un examen bienveillant des demandes de rapprochement des prisonniers politiques”. Le rapprochement des prisonniers fait partie de l'un des quatre points définis dans la déclaration finale de la conférence de Paris, également repris dans le communiqué.

L'appel à la mobilisation des syndicats s'ajoute à celle d'autres acteurs de la société civile. La manifestation partira de Lauga (Bayonne) à 17 heures, pendant qu'une autre, aura lieu à Bilbo (Bizkaia) sous le même slogan : "ensemble, déplaçons les montagnes".