Sept prisonniers basques ne sont plus particulièrement signalés

Dans un communiqué, Bake Bidea précise ce mardi 14 novembre que le statut de détenu particulièrement signalé a été levé pour sept prisonniers basques. Dont Didier Aguerre.

Mediabask|14/11/2017 10:06|0 comentarios
Guz_prentsaurrekoa_bake-bidea_hotel_le-bayonne_imiquelestorena01
Une délégation du Pays Basque de 23 personnes s'était rendue à Paris pour mettre le sujet des prisonniers basques sur la table du ministère de la Justice. ©Isabelle MIQUELESTORENA

Jon Salaberria, Didier Aguerre, Ibon Fernandez Iradi, Itziar Plaza Fernandez, Jon Bienzobas Arretxe, Zigor Garro Perez, Asier Borrero Toribio. Ils sont sept prisonniers basques à ne plus avoir le statut de "détenu particulièrement signalé" (DPS). Sur une trentaine dans l’État français. Si le changement de situation était désormais connu pour Didier Agerre, c’est la délégation du Pays Basque*, reçue au ministère de la Justice le 19 octobre dernier, qui a informé sur les autres noms.

Dans un communiqué de Bake Bidea, elle considère "qu'il s'agit là d'un premier signe concret qui s'inscrit dans l'espace de travail ouvert entre Paris et le Pays Basque". Et rappelle que "le statut DPS, le rapprochement des prisonniers, la libération des prisonniers malades ou en fin de peine font partie des sujets en discussion". Elle appelle également à la mobilisation du 9 décembre "pour que ce premier pas soit suivi d'autres pas à la hauteur des attentes des prisonniers, de leurs familles, et plus globalement de l'ensemble de la société".

* Le communiqué est signé par Jean-René Etchegaray (président de la Communauté d'Agglomération Pays Basque), Michel Tubiana (président d'honneur de la Ligue des Droits de l’Homme), Michel Berhocoirigoin (Artisan de la paix), Vincent Bru (député des Pyrénées-Atlantiques) et Anaiz Funosas (présidente de Bake Bidea).

NOTICIAS RELACIONADAS