Errobiko Festibala approche à grands pas

Errobiko Festibala débutera demain, jeudi 21 juillet, à Itxassou.

Mediabask|20/07/2016 12:45|0 commment
Copie_ecran_2016-07-12_a_10
Chaque soirée se clôturera par un bal endiablé. © DR

Du 21 au 24 juillet, la 21 ème édition d'Errobiko Festibala donne rendez-vous à Itxassou. Au menu, un programme toujours aussi éclectique et le retour de Danyel Waro et son doux accent créole.

Beñat Achiarry a le chic pour s'exprimer, en mot ou en musique, personne ne le niera. Cette année, il invite les festivaliers à "être, dire, créer, partager… comme une résistance qui se tiendrait avec force et gaité" pour reprendre les mots de Patrick Chamoiseau, invité d'honneur des Ethiopiques 2016.

Pour échapper à l'urgence, celle qui nous étouffe, nous et notre/nos identité(s), le rendez-vous est là, niché au creux des montagnes. Trois jours de partage autour de la danse, du théâtre et de la musique, pour "résister". Prouver qu'on existe ?

Danyel Waro

Entre autres morceaux choisis, la venue de Danyel Waro rénovateur du maloya, ce chant des anciens esclaves de l'île de la Réunion. Mais aussi les guitaristes guitaristes grecques Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki, le rockeur basque Joseba Irazoki, le danseur Gaël Domanger (Malandain Ballet Biarritz) et la danseuse japonaise Maï Ishiwata, le jazz no-limit d'Emler Trio, les voix occitanes de Cocanha, les sons de Pierre Vissler pour l'Opéra concret Antigone… sans oublier le directeur artistique lui-même, et sa progéniture.

Le trio Cocanha

Tous les soirs, les bals ou dantzaldi feront trémousser les artistes et le public, pour mettre à profit les différents ateliers en journée. Et que les plus timides ou ceux qui n'ont pas rythme dans la peau se rassurent, les débats, expositions et itinérances leur permettront de ne pas s'ennuyer.

Infos, programme, billetterie... ici.